bandeau tempete en beauce
logo tempete en beauce
L’association Tempête en Beauce a pour unique objectif d'empêcher la prolifération des éoliennes en Beauce. Elle est indépendante et apolitique. Elle est affiliée à la fédération nationale Vent de Colère ainsi qu'à la Fédération de l'Environnement Durable et noue des contacts avec les autres associations oeuvrant pour la protection des sites et paysages du Loir et Cher ou de la Région Centre.  
 Adhérer à l'association                      Lire l'historique de l'association, de ses combats, de ses victoires.
logo FED temepete en beauce logo vent de colere
 
Tempête en Beauce a 3 zones de compétences. Cliquez sur la zone qui vous intéresse 
buton_beauce_ligerienne
bouton_beauce_la_romaine
bouton_zone_cravant
bouton_cartes
Mise à jour le 06/11/2021                             Contact : tempeteenbeauce@gmail.com
éoliennes nuisances sonores06/11/2021     La justice condamne l'exploitant
Nouveau    d'un parc éolien à payer 128 000 €
             à des riverains
 
La Cour d'appel de Toulouse vient de reconnaître que les nuisances sonores et visuelles produites par des éoliennes constituent un trouble anormal du voisinage (arrêté du 08/07/2021)

Il s'agit d'une décision historique  à portée nationale et internationale fruit de huit ans de lutte menée par  Christel et Luc Fockaert contre le gestionnaire des éoliennes incriminées,
sans soutien ni compréhension de la part des élus locaux ni des administrations.

En annulant la décision du tribunal judiciaire de Castres (16/01/2020), qui avait jugé que les nuisances des éoliennes ne dépassent pas les inconvénients normaux du voisinage, la Cour d'appel reconnaît le caractère anormal de ces nuisances et décide qu'en l'absence de mesure correctives capables de les faire cesser, il convient de réparer par l'allocation de dommages et intérêt.

Enfin, cet arrêt reconnaît la réalité d’un « syndrome des éoliennes » entraînant une
altération de l’état de santé, défini par l’OMS comme un « état de bien-être physique, mental
et social »
 
inquiétude03/11/2021           Le sidérant rapport de RTE
Nouveau         « Futurs électriques 2050 »
 
On reste stupéfait qu'un organisme public comme RTE, responsable du transport de l'électricité en France, et en situation de monopole, s'autorise à publier un document aussi politique, partial et contestable

Comme l'écrit le journal le Monde : « Publiée à six mois de l’élection présidentielle, cette étude devrait peser lourd dans le débat politique ». Le président de RTE, Xavier Piechaczyk, a beau affirmer devant la presse que « RTE n'a aucun parti pris », on ne peut qu'être surpris, pour  ne pas dire choqué, que sur les 6 scénarios proposés pour atteindre la neutralité carbone en 2050, 3 scénarios prévoient une production à 100 % renouvelable (éolien, solaire, etc.), mais aucun scénario ne prévoit une part de production nucléaire supérieure à 50 % (alors qu'elle est aujourd'hui de 70 %). Si ce n'est pas un parti pris, comment appeler cela ?

RTE se permet même d'écrire « Atteindre la neutralité carbone est impossible sans un développement significatif des énergies renouvelables ». On se demande comment a fait la France pour construire 58 réacteurs en seulement 23 ans (1979 à 2002), ce qui lui permet aujourd'hui de produire une électricité décarbonée à plus de 97 %, la plaçant dans le peloton de tête des pays au niveau mondial, très loin devant l'Allemagne (30 ans au moins), que les promoteurs des éoliennes et autres énergies dites renouvelables ne cessent de présenter comme un modèle !

Rappelons au passage que le coût de l'électricité en France se partage en 3 parties à peu près égales : la production proprement dite ne représente qu'un tiers, le second tiers ce sont les taxes et le dernier tiers c'est le transport, c'est à dire RTE. Lorsque le consommateur français paye 100 euros d'électricité, 33 euros vont à RTE. Le président de RTE ne devrait-il pas s'occuper d'améliorer la productivité de son entreprise, plutôt que de soutenir les industriels de l'éolien et les financiers qui s'enrichissent avec eux ?
   
incendie éolienne03/11/2021   Un tiers seulement des français ont
nouveau   une image favorable de l'éolien
 
Un récent sondage de l'IFOP apporte un cinglant démenti au discours des promoteurs de l'éolien

Alors que les promoteurs et leurs financiers, quand ce ne sont pas des élus, ne cessent de seriner que les français approuvent l'éolien dans leur très grande majorité (certains osent parler de 80 %), un sondage réalisé fin septembre par l'IFOP montre que seulement 34 % des français ont une bonne image de l'éolien. Ce chiffre est en baisse de 46 points par rapport à 2019 !

Cela s'explique aisément par le fait que les français sont de mieux en mieux informés sur les méfaits de l'éolien et son inutilité tant pour réduire les émissions de CO2 que pour garantir l'approvisionnement de la France en électricité, mais aussi du coût exorbitant de cette électricité dite verte, comme le montre l'Allemagne où les consommateurs payent le kWh 2 fois plus cher qu'en France.

  
éolien = dollar05/10/2021       La seule chose verte dans
               l'éolien ce sont les dollars !
 
La multiplication des éoliennes aura pour conséquence
le
doublement du prix de l'électricité des ménages à un
niveau
insupportable pour l'avenir de la France.
Jean-Louis Butré, président de la FED


La revue le Particulier, que Madame Pompili pourra difficilement accuser de désinformation ni de cynisme politique (*) publie un très intéressant article " Pourquoi l’électricité est-elle toujours plus chère malgré la concurrence ? " Cet article très complet et très documenté explique qu'un tiers seulement de nos factures d'électricité sert à payer le courant électrique que nous consommons. Un autre tiers sert à payer le réseau et le dernier tiers ce sont des taxes. Or ces 2 derniers tiers sont très fortement impactés par le développement des énergies rencouvelables et surtout de l'éolien. Ces énergies peu denses obligent RTE à multiplier considérablement les points d'injection dans le réseau ; de plus leur caractère intermittent perturbe et rend plus difficile la régulation et l'équilibrage du réseau. Cela oblige RTE à faire de très coûteux investissements pour adpater le réseau ; investissements que l'on retrouve évidemment sur nos factures. Quant aux taxes, elles contribuent massivement à financer les subventions offertes aux industriels de l'éolien.

De son côté le Figaro publie une tribune « L'industrie éolienne détourne des aides au détriment des ménages français ». Les 2 fédérations antiéoliennes FED et Vent de Colère (**) viennent en effet de déposer une plainte devant le Parlement Européen pour dénoncer le contournement par les industriels éoliens de la réglementation européenne sur les appels d'offres, qui leur permet de bénéficer de subventions illégitimes.


(*) « Non, je parle bien de campagnes de désinformation sur  l’éolien alimentées avec cynisme par quelques opportunistes politiques,  qui se soucient surtout de fonder leur carrière sur le ressentiment et  jamais de faire avancer la transition énergétique ou le combat  climatique » (Barbara Pompili , mai 2021)
(**) Tempête en Beauce est affiliée aux 2 fédérations
 
Marc Dugain09/09/2021       les Echos : La chronique de Marc
               Dugain : Moulins à vent
 
Détruire les paysages en prétendant sauver l'environnement, c'est un peu comme si le vaccin contre le Covid avait pour objectif de répandre le virus.

Le journal les Echos est généralement favorable à l'économie, à l'industrie et au monde des affaires. Cela donne d'autant plus de pertinence et de force à la chronique de Marc Dugain qui n'hésite pas à parler de modèle financier douteux et à mettre en cause l'incompétence de certaines communes, la perspective de gains à court terme de certains particuliers ou de certains agriculteurs et le zèle de certains fonctionnaires comme dans le projet immonde de la baie de Saint-Brieuc.
 
le figaro magazine27/08/2021      Le Figaro Magazine
              Éoliennes: la résistance s’organise
 
Dans son édition du 27/08/2021, le Figaro magazine consacre sa couverture et un important dossier au scandale éolien

Très complet, ce dossier fait le point sur l'exaspération croissante des français face à la véritable invasion éolienne voulue par le gouvernement, au prix du sacage de nos plus beaux paysages et de la dégradation de la qualité de vie des habitants
 
fondation éolienne Tredias29/07/2021       Tempête sur le parc éolien de
               Trédias (Côtes d'Armor) 
 
Décision rare, le juge a purement et simplement annulé l’autorisation préfectorale, le précédent jugement du tribunal administratif de Rennes, ainsi que le permis de construire des trois éoliennes, alors que les travaux ont déjà commencé.

Cette décision de justice est une grande victoire dans la lutte contre le scandale éolien et contre les promoteurs, industriels et financiers. Malgré une très forte opposition de la population, malgré l'avis défavorable du commissaire enquêteur, le Préfet avait donné son accord au projet. Fort de cet accord et avec l'arrogance propre aux promoteurs éoliens, la société BayWa r.e. (filiale du groupe allemand BayWa AG) avait commencé les travaux sans attendre les décisions de justice. Il faut maintenant attendre la décision du Conseil d'Etat pour que l'annulation soit définitive. L'association est très confiante, car le recours en cassation devant le Conseil d’État n’est pas destiné a rejugé l’affaire, mais simplement, à vérifier s’il y a eu, ou non, un vice de forme ou anomalies administratives de procédure.

Cette décision est d'autant plus importante que la Cour d'Appel a jugé que le projet violait le code de l’environnement, " du fait d’inconvénients excessifs pour la communauté de voisinage "​. C'est semble-t-il la première fois qu'une décision de justice prend en compte la pollution visuelle.

Détail croustillant : le promoteur avait proposé aux habitants de cofinancer le projet dans le cadre d'un "financement participatif" ! Il faut espérer qu'aucun habitant n'a cédé à cette imposture... Sur le site lendosphere.com, le pésident de BayWa r.e a le culot de déclarer : "Chez BayWa r.e., nous avons à cœur d'installer des parcs de production d'énergies renouvelables qui respectent les territoires et leurs habitants. Nous sommes donc ravis de proposer cette collecte locale pour le projet de Trédias, qui vise à associer directement les riverains du futur parc éolien à l'aboutissement de nos projets."  La justice ne semble pas partager cet enthousiasme !

 
Emmanuel Macron27/07/2021   Emmanuel Macron : " Je ne veux pas
           qu'on abîme nos paysages. Moi, je
           tiens aux paysages de France"
 
A l'occasion de sa visite en Polynésie, le Président de la République a accordé un entretien à France Info dans lequel il s'est exprimé sur les énergies renouvelables. Extraits :

je veux rappeler ici que la France a une chance quand on parle des émissions de gaz à effet de serre, c'est le nucléaire. Nous sommes le pays d'Europe qui a le moins de tonnes de CO2 émises par habitant [...] là où les autres pays ont des mines de charbon ou importent beaucoup de gaz qui est un hydrocarbure, ce qui a un bilan carbone qui est mauvais, nous, on a la chance d'avoir le nucléaire [...]

je ne veux pas qu’on abîme nos paysages, moi je tiens aux paysages de France et je pense que c'est une part de notre patrimoine, de notre richesse profonde, de notre identité [...] ayons toujours le respect et la concertation [...] là où [les projets en solaire, en éolien] créent trop de tension, là où ils dénaturent, défigurent les paysages, parce que parfois ça arrive, il faut à ce moment-là savoir ou les adapter ou y renoncer
 
le Figaro éoliennes24/07/2021   La dénonciation du scandale éolien
           de plus en plus présente dans le
           débat médiatique et politique
 
Alors que la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, critique la politisation du débat, dans son édition du 24/07/2021, le Figaro consacre 3 pleines pages, dont la une, à la dénonciation du scandale éolien.

Avec son humour inimitable, Barbara Pompili, a vivement dénoncé, lors de sa conférence de presse du 28 mai, puis en diverses occasions, la politisation du débat sur les éoliennes ! Comme si l'éolien n'était pas dans son ensemble un sujet essentiellement politique ; comme si l'obstination aveugle et coupable de Madame la ministre à vouloir imposer en France ces effroyables usines en pleine nature, ruineuses, anti-écologiques et parfaitement inutiles, n'était pas dictée par des motivations exclusivement politiques, voire politiciennes. Nous ne ferons pas à Barbara Pompili l'injure de penser que sa motivation est mercantile ; elle ne peut donc être que politique et dogmatique, puisqu'il est établi que les éoliennes sont totalement inutiles, notamment pour lutter contre les émissions de CO2.

Soyons indulgent : devant l'importance grandissante que prend la dénonciation du scandale éolien dans les media comme dans le débat politique, on peut comprendre que Madame Pompili soit inquiète et perde son sang froid. Mais elle ferait mieux de réfléchir et d'entendre la voix de la raison

Le dossier du Figaro :
 
 
maires - non aux éoliennes31/06/2021   600 maires s'opposent aux éoliennes

Déjà plus de 600 maires et élus ruraux ont apporté leur soutien à une lettre ouverte au Président de la République pour dénoncer l’implantation abusive et autoritaire des éoliennes.

Face à l’éolien, les maires demandent le retour à la démocratie : que leur parole soit écoutée, que leur parole soit respectée.  

Exemples de messages de soutien, venant de toutes les régions de France :

Parole de maire #24 « Je soutiens entièrement votre démarche. Nous sommes les oubliés de la démocratie, ils décident pour nous sans connaitre nos territoires. Je suis maire depuis 2014 d’une commune de montagne dans les Vosges »

Parole de maire #17 « Ce mail pour vous dire mon entier et plein soutien à votre démarche. Ici aussi, dans l’Indre nous sommes saturés. Malgré tout, les promoteurs ne cessent de faire le forcing »

Parole de maire #2 « Je veux protéger notre patrimoine architectural en criant STOP aux éoliennes ! Notre Thiérache n’est pas synonyme de poubelle, nous devons protéger notre environnement en soutenant nos agriculteurs sans pour autant qu’ils soient contraints à signer pour de l’éolien »
 
élections régionales26/06/2021       Elections régionales : second tour
 
Nicolas Forissier (Liste LR, UDI) a répondu à son tour.
Marc Fesneau (
liste LREM, MoDem) a diffusé un mail ou il réaffirme sa position.

Nous disposons donc à ce jour de 3 réponses des candidats aux élections régionales pour la Région Centre Val de Loire :
  • 2 candidats expriment une opposition claire et nette aux éoliennes : Nicolas Forissier et Aleksandar Nikolic
  • 1 candidat exprime une position ambiguë : Marc Fesneau. Il affirme que nous pouvons compter sur lui pour défendre une position claire sur l’installation des éoliennes, mais, en même temps, il se refuse à interdire l’implantation d’éoliennes ou à décréter des moratoires, prétendant que ce n’est pas crédible. Position étrange, puisqu'il est établi que les éoliennes ne servent à rien, ni pour lutter contre le réchauffement climatique, ni pour alimenter la France en électricité ; leur seule utilité est financière.
  • les autres candidats, en particulier François Bonneau, candidat sortant, n'ont toujours pas daigné répondre.
Extraits :
  • Nicolas Forissier pour la liste LR, UDI :
    « [...] Nicolas Forissier s’est toujours battu pour arrêter tout nouveau projet de parcs éoliens, notamment en alertant sur les conséquences économiques et touristiques des éoliennes mais également en soulignant l’absurdité de la politique de ce gouvernement et des gouvernements précédents en matière de politique énergétique.

    [...] Nicolas Forissier souhaite qu’il y ait un moratoire sur l’éolien et le demande avec force afin de permettre à l’ensemble des acteurs concernés de se réunir et de prendre le temps de redéfinir un programme raisonnable et coconstruit.

    [...] Monsieur Forissier s’est engagé publiquement à plusieurs reprises sur le sujet, très récemment Monsieur Forissier a soutenu la tribune de Stéphane Bern réclamant l’arrêt pur et simple de la construction de nouveaux parcs éoliens. [...] »

     lire la réponse complète de Nicolas Forissier

  • Mail diffusé par Marc Fesneau : 
    [...] Vous le savez, car j’ai été à la rencontre de beaucoup d’entre vous tout au long de la campagne : vous pouvez compter sur moi pour défendre une position claire sur l’installation des éoliennes.
     
    Contrairement à d’autres candidats, qui prennent des engagements qui ne durent que pendant le temps d’une campagne, je ne vais pas vous dire qu’il s’agit d’interdire l’implantation d’éoliennes ou de décréter des moratoires. Ce n’est pas crédible.
     
    En revanche, chaque territoire doit pouvoir décider de son mix énergétique en fonction de ses spécificités et de ses aspirations, et aucun projet éolien ne doit pouvoir être décidé sans l’accord majoritaire des collectivités territoriales et des populations concernées.
     
    Par ailleurs, vous savez que je suis attaché, sur ces questions d’implantations d’éoliennes en particulier, à mettre en place une gouvernance régionale ouverte, à l’écoute de l’ensemble des parties prenantes, dont vous faites naturellement partie. [...] »

     lire le mail de Marc Fesneau
 
élctins régionales 202119/06/2021     URGENT : élections régionales.
             Positions des candidats sur l'éolien.
 
Marc Fesneau (liste LREM, MoDem) et Aleksandar Nikolic (liste Rassemblement National)  contre les éoliennes, du moins lorsqu'elles sont imposées au mépris de l'avis des élus et des citoyens. Les autres candidats, notamment François Bonneau (liste PS, PC), candidat sortant, n'ont pas daigné répondre.

Tous les candidats aux élections régionales de France ont été interrogés au sujet d'un moratoire immédiat sur les projets d’éoliennes industrielles. Concernant la Région Centre Val de Loire, les 7 candidats têtes de liste ont été interrogés : 2 seulement ont pris la peine de répondre :
  • Marc Fesneau, pour la liste LREM, MoDem :
    « [...] Par son mix énergétique actuel, et à travers l’apport décisif de l’énergie nucléaire, la
    France se donne les moyens d’atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris en
    2014. Notre région doit naturellement prendre part à cet effort national, ce qu’elle
    fait notamment avec les 4 centrales et les 12 réacteurs présents sur notre
    territoire, qui produisent à eux seuls 20,7 % de l’électricité française d’origine
    nucléaire du pays. Le nucléaire doit donc être partie prenante de cette nécessité de
    décarbonation de nos énergies. Et les énergies renouvelables ont également leur rôle
    à jouer dans ce mix énergétique, conformément aux objectifs fixés par la loi.

    [...] Le principal débat autour des énergies renouvelables, et de l’éolien en particulier, est leur intermittence, carence à laquelle le stockage ne pourra apporter qu’une réponse partielle. En outre, la puissance de production de chaque unité est relativement faible, ce qui pose des problèmes d’emprise nécessaire au sol. Enfin, force est de constater que la filière française est aujourd’hui insuffisamment structurée pour faire face à la concurrence internationale.
    Cette difficulté se conjugue avec plusieurs autres considérations : celle liée à l’enjeu écologique de limitation de l’artificialisation des sols, celle liée à la préservation de notre patrimoine paysager et bâti et de notre potentiel touristique, celle, enfin, liée à la dévalorisation des terres et des biens et à l’impact sur le cadre de vie et son attractivité.

    Pour autant, il ne s’agit pas d’interdire l’implantation d’éoliennes, engagement qui ne serait d’ailleurs pas crédible.

    En revanche, [...] j’ai la conviction que la région doit permettre aux
    territoires de choisir librement les moyens qu’ils mettront en œuvre pour
    atteindre les objectifs de production d’énergie renouvelable qui sont fixés.

    [...] aucun projet éolien ne doit pouvoir être décidé sans l’accord majoritaire des collectivités territoriales et des populations concernées. 

    [...] La lutte contre le réchauffement climatique ne peut pas se faire au mépris des
    territoires et de celles et ceux qui y vivent [...] »

     lire la réponse complète de Marc Fesneau
  • Aleksandar Nikolic, pour la liste Rassemblement National :
    « [...] La position de notre équipe est claire et constante : nous sommes contre la prolifération des éoliennes dans notre région.

    À bien des égards, l’éolien constitue une mascarade, pourtant défendue par certains élus qui n’hésitent pas à mentir en occultant la réalité sur ce mode de production d’énergie.

    Tout d’abord, l’éolien est une mascarade environnementale puisque l’implantation d’éoliennes engendre le bétonnage massif des sols (1000 tonnes sont nécessaire pour chaque structure) et des perturbations irrémédiables pour la faune et la flore locales. Ensuite, c’est une mascarade économique majeure, puisque partout où des éoliennes ont été implantées, le tarif de l'électricité a explosé tandis que les logements des riverains ont perdu une grande partie de leur valeur (environ 30%). Nous refusons que ceux qui ont travaillé toute leur vie pour payer leur maison subissent une telle dépréciation à cause de décisions d’idéologues et élus naïfs ou soumis au lobby éolien.

    Nous protégerons notre région du désastre éolien que nous dénonçons avec constance depuis des années en promouvant le nucléaire, seule énergie peu couteuse et décarbonée à même de garantir la sécurité d’approvisionnement et notre indépendance énergétique (face à l’éolien dépendant des aléas climatiques et dépourvus de capacité de stockage). [...] »

    lire la réponse complète d'Aleksandar Nikolic
 
Stépane Bern30/05/2021       Stéphane Bern: «Madame Pompili, les
Nouveau         éoliennes sont une négation de l’écologie!»
   
Dans une tribune parue dans le Figaro, Stephane Bern interpelle vivement  la ministre de la transition écologique .

Alors que le gouvernement a annoncé une accélération de l’implantation des éoliennes, le
journaliste, animateur de radio et de télévision et écrivain dénonce «ce diktat éolien qui brasse du vent et ancre dans nos sols un véritable mensonge».

aigle contre éoliennes27/02/2021       Décision de justice historique
Nouveau      contre un parc éolien dans
               l'Hérault
 
Après 18 ans de de combat, les associations de défense de l'environnement obtiennent le démontage d'un parc de 7 éoliennes.

En 2003 le préfet de l'Hérault avait accordé un permis de construire un parc éolien à Lunas, malgré les graves atteintes à l'environnement qui en résulterait dans cette zone particulièrement riche sur le plan de la biodiversité et classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
Plusieurs associations de défense de la nature et de l'environnement attaquent alors cette décision incompréhensible, mais le promoteur décide néanmoins de construire les 7 éoliennes. En 2006 le tribunal administratif de Montpellier annule le permis de construire ; suit alors une longue bataille judiciaire qui conduit le Conseil d'Etat à annuler le permis de construire à trois reprises ! Depuis 2017, l'annulation du permis est définitive, mais les aérogénérateurs sont toujours là : récemment les cadavres d'un aigle royal et d'un vautour moine ont été retrouvés, déchiquetés par les pales.
Première en France, le tribunal de grande instance de Montpellier vient de condamner le promoteur à remettre les lieux en leur état antérieur par la démolition de toutes les éoliennes et de toute installation y attachée ou nécessaire à l’exploitation [...]dans un délai de 4 mois , avec une astreinte de 9000 euros par jour de retard au profit des 3 associations plaignantes. Le promoteur envisage de faire appel.

15/02/2021       De l'art de poser les bonnes questions,
               ou bien de l'art de bien mentir ?...
 
80% des français seraient favorables à l'éolien. Vraiment ?...

C'est en tous cas ce que les promoteurs éoliens et les élus qui les soutiennent ne cessent de répéter. Pourtant, l'enquête beaucoup plus précise et détaillée que vient de réaliser l'IFOP  montre que 53% des Français ne souhaitent pas voir apparaitre d’éoliennes près de chez eux.

Mieux encore : 44% des électeurs d’Europe-Écologie Les Verts ! sont opposés à l’installation d’éoliennes près de leur domicile.

Nouvelle preuve que le déveleoppement des énergies renouvelables, et plus particulièremnet de l'éolien, est bâti sur le mensonge.

Nouvelle preuve aussi que les français, dans leur majorité, ne veulent pas d'éolien : s'ils n'en veulent pas près de chez eux, ils ne peuvent pas en vouloir ailleurs, ce ne serait ni éthique ni citoyen.

Nicolas Hulot15/02/2021      Les faux chiffres de la Fondation
              Nicolas Hulot
 
"L’usage des pesticides aurait explosé de 25 % en dix ans", selon  une étude du lobby fondé par Nicolas Hulot.
La journaliste du Point, Géraldine Woessner, démontre, chiffres à l'appui, qu'il s'agit d'une grossière manipulation !

Certes, la Fondation Nicolas Hulot ne parle pas ici d'éoliennes, mais elle l'a fait si souvent, comme son illustre mentor, qu'on peut sans grand risque, faire l'hypothèse que les chiffres qu'elle brandit pour justifier les éoliennes industrielles sont tout aussi faux et mensongers.

On ne répétera jamais assez que le développement des énergies renouvelables est bâti sur la désinformation et sur la propagation d'informations fausses.


smiley souriant05/01/2021   Magnifique victoire en Petite Beauce

 
Suite à la mobilisation remarquable et à la détermination sans faille des habitants des communes de Séris et de Josnes, le projet éolien du promoteur autrichien W.E.B. Windenergie AG est abandonné !

Comme toujours, le promoteur a développé le projet dans la plus grande discrétion, cherchant au maximum à prendre les habitants par surprise et à les mettre devant le fait accompli, se contentant de diffuser en juin 2019 une très vague "lettre d'information sur le projet éolien sur la commune de Séris", alors que -selon ce document- le projet est en cours depuis 2018. 

Le promoteur a ensuite organisé 120 entretiens individuels, sans doute avec des habitants bien choisis et vraisemblablement pour tenter de signer des promesses de bail, bien sûr à l’insu des habitants qui n'ont reçu aucune autre information jusqu’à la réunion organisée le 29 septembre 2020, réunion qui fut un véritable simulacre de concertation.

C'était compter sans la vigilance, la mobilisation et la détermination des habitants des communes concernées. Réunis au sein d'un collectif auquel Tempête en Beauce a apporté son expérience et son soutien, ils n'ont pas ménagé leur peine :

  • information de tous sur les nuisances du projet d'aérogénérateurs industriels (*), sur leur inutilité dans la lutte contre le réchauffement climatique et sur la réalité de leurs objectifs purement financiers. Large diffusion d'un tract.
  • information de nombreuses associations de défense de la nature et de l'environnement 
  • interpellation de nombreux élus locaux ou nationaux qui ont tous prêté une oreille attentive à l'inquiétude des habitants ; plusieurs d'entre eux, en particulier le Sénateur Jean Marie Janssens et le député Pascal Brindeau, ont écrit au Préfet pour souligner les inconvénients et les risques du projet.
Suite à cette mobilisation, les conseils municipaux des deux communes se sont réunis les 27 novembre 2020 et 7 décembre 2020 pour délibérer sur le projet ; la réponse est claire et sans appel : c'est non au projet par 10 voix contre 3 à Josnes et 7 voix contre 2 à Séris.

Le 18 décembre 2020, constatant son rejet unanime, le promoteur annonce l'abandon du projet.

(*) les machines devaient mesurer 180 mètres de haut : 3 fois la hauteur du château de Chambord : voir ici

  Soutenez l'association Tempête en Beauce


le mouvement pour la ruralité05/12/2020            Le Mouvement de la ruralité  
                    contre l'éolien industriel 
 
"  Il n’est pas acceptable de laisser perdurer encore plus longtemps cette situation sanitaire dangereuse pour les animaux, les exploitants et les riverains. "

Ayant saisi la ministre Barbara Pompili pour dénoncer la catastrophe sanitaire engendrée par les parcs éoliens ("Des milliers de vaches et de veaux morts, des exploitations mises en faillite,..."), le Mouvement de la ruralité, s'insurge, dans un récent communiqué de presse, contre l'absence de réponse du gouvernement. Déni ou mépris de la France rurale ?

15/10/2020       Tours : les anti-éoliens du Sud-Touraine                    manifestent devant la préfecture
 
Entourés de leurs concitoyens, une quinzaine d'élus de Sud Touraine sont venus dénoncer le scandaleux projet éolien du Petit-Pressigny

Alors que les habitants sont fortement opposés au projet et que les municipalités de la communauté de communes ont largement voté contre ces projets, le 7 octobre dernier, le Préfet d'Indre et Loire a accordé  l'autorisation environnementale d'exploiter au parc éolien du Petit-Pressigny. Ils n'héistent pas à parler d'un véritable déni de démocratie. Une délégation a été reçue en préfecture vers 10 h 30.

Guillaume Peltier30/09/2020         Un moratoire régional immédiat sur la
               construction d’éoliennes
 
C'est ce que demande Guillaume  Peltier, député LR de la 2ème circonscription du Loir-et-Cher, Conseiller Régional et président
du groupe de la droite et du centre à la Région Centre-Val de Loire


Dans le communiqué de presse qu'il vient de publier, il dénonce avec une grande clarté et une grande fermeté l'inefficacité énergétique, écologique et économique des éoliennes et demande à la Région de mettre en place un moratoire immédiat sur la construction d’éoliennes en Centre-Val de Loire.

« Face aux idéologues, lançons la révolution du bon sens. »
                                                                                        Guillaume Peltier

18/06/2020       11 autres associations de défense de
               l'environnement et du patrimoine
               interpellent le Président de la République
 
Constatant que :
  • malgré les réserves exprimées par le Président de la République lui-même le 14 janvier dernier,
  • malgré la consultation publique récemment conduite à l’occasion de la révision de la
    PPE (*) dont 70% des avis recueillis étaient hostiles à l’éolien,
  • malgré les déclarations de Madame Elisabeth Borne reconnaissant l’existence de
    « saturations visuelles absolument insupportables »,
le gouvernement a adopté en catimini le 20 avril dernier le décret sur la PPE qui prévoit l'accélération de la construction d'éoliennes industrielles de plus en plus hautes et de plus en plus puissantes,

11 associations de défense de l'environnement et du patrimoine, dont les 2 fédérations auxquelles Tempête en Beauce est affiliée, ont adressé une lettre ouverte au Président de la République contre le développement de "l’éolien dont l’impact environnemental est globalement négatif."
(*) Programmation pluriannuelle de l’énergie
 
24/05/2020      En pleine crise du Covid 19, certains
              continuent à s'enrichir grassement
              sur le dos de la collectivité
 
Si la crise du Covid 19 risque de se solder par des difficulté économiques majeures pour beaucoup de français, ce ne sera pas le cas pour tout le monde : les promoteurs éoliens et leurs financiers continueront à prospérer

Alors que les français se débattent dans la crise sanitaire et se demandent comment ils vont en sortir, le gouvernement a adopté le 21 avril dernier le décret sur la PPE (voir ci-dessous). Le collectif Energie et Vérité, composé d'une vingtaine de spécialistes indépendants, vient de publier une vidéo qui dénonce très explicitement le scandale de l'enrichissement d'une poignée d'investisseurs au détriment de tous les français. Le Figaro Magazine vient également de publier un article à ce sujet.

07/05/2020   «La folie des éoliennes s’accélère encore:
            la situation de la France exige de l’arrêter!»
 
22 personnalités, allant de Stéphane Bern à Michel Pébereau en passant par Françoise Chandernagor ou Anny Duperey, signent une tribune collective sans concession.

En pleine crise du Covid 19, la ministre Elisabeth Borne a signé le décret sur la Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE) qui prévoit en particulier de doubler le nombre d'éoliennes terrestres dans les 8 prochaines années.
Alors que l'économie française sort exsangue de 8 longues semaines de confinement, le gouvernement n'a-t-il pas mieux à faire qu'à augmenter encore la dilapidation de l'argent des contribuables et des consommateurs au profit de fonds d'investissements étrangers pour la plupart ?
Après avoir rappelé l'inutilité des éoliennes tant pour satisfaire les besoins en électricité que pour réduire les émissions de CO2, la tribune insiste sur leur coût pharaonique et conclut : « Le total avoisinerait 120 milliards d’euros, à prélever sur l’épargne française publique ou privée, et qui manqueraient cruellement pour financer notre redémarrage.
N’est-il pas temps de revenir à de plus justes priorités? Cessons d’aider de nouvelles éoliennes en France, et consacrons ce qui nous reste de ressources au sauvetage de notre pays. »

Emmanuel Macron20/01/2020       Le Président de la république ne
               croit plus à l'éolien terrestre :
 
« Soyons lucides : la capacité à développer massivement l’éolien terrestre est réduite. » [...] « le consensus sur l’éolien est en train de nettement s’affaiblir dans notre pays » [...] « on ne peut pas
imposer l’éolien d’en haut. »
 
Le Président de la République a exprimé ces fortes réserves à l'occasion de la table ronde sur la transition écologique et énergétique qui s'est tenue à Pau le 14 janvier dernier. Il faut souhaiter qu'Emmanuelle Wargon, qui animait la table ronde, aura entendu le message et qu'elle saura réorienter la politique énergétique gouvernementale qui prévoit un accroissement délirant de l'éolien terrestre en France

27/01/2020   La France vent debout contre les éoliennes


Un nombre chaque jour plus important de français comprennent que l'industrie éolienne n'est qu'une imposture, dont le seul but est l'enrichissement de quelques privilégiés au détriment de tous les citoyens, mais aussi au détriment de la nature et de l'environnement.

Le journal l'Opinion publie une tribune de Bernard Durand : «Les petits arrangements avec la vérité de Sortir du Nucléaire». Cette association proche de Greenpeace a adressé une plainte à Orano (ex Areva) pour « publicité mensongère ». Mais comme le démontre Bernard Durand, cette plainte est assortie de nombreuses contre-vérités.

11/12/2019  Julien AubertJulien Aubert : "Il faut un moratoire sur
          tous les projets éoliens terrestres"
 
Les députés Marjolaine Meynier (rapporteur, LREM) et Julien Aubert (président, LR) ont présenté mardi 26 novembre le rapport de la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur les énergies renouvelables.

Au terme de 9 mois de travaux et d'une centainre d'heures d'auditions de la commission parlementaire, le rapport dénonce le coût exorbitant et l'inefficacité de la politique française de soutien aux énergies renouvelables, essentiellement orientée vers l'électricité, alors que la France produit déjà une électricité presque totalement décarbonée. Le rapport dénonce aussi "les sur-rentabilités indues" dont bénéficient les promoteurs éoliens, facilitées par un système complexe et obscur de taxes et de prélèvements au frais des consommateurs et des contribuables.

Le rapport recommande :
d’interrompre tout soutien à l’éolien terrestre ou, à défaut, d’en réviser
fortement les conditions ;
– de confirmer le soutien apporté à l’éolien en mer posé et flottant tout en
imposant l’éloignement des parcs éoliens marins des côtes ;
de renforcer les pouvoirs du Parlement pour lui conférer la possibilité de
fixer chaque année en loi de finances le plafond financier des soutiens publics
devant être apportés à chaque filière d’énergie renouvelable.


crash éolien15/11/2019     Allemagne : l'industrie éolienne
             aux abois
 
Après des années et des années de subventionnement massif, de saccage des paysages et de dégradation de la qualité de vie des habitants, le bon sens semble enfin prendre le dessus en Allemagne.

Le gouvernement allemand veut instaurer un écart minimal de 1 000 mètres entre les éoliennes et les zones d’habitation. Cette nouvelle règle, pourtant de bon sens, crée un vent de panique dans l'industrie du vent. Le plus gros fabricant national de turbines, Enercon, a annoncé vendredi la suppression de 3 000 emplois, soit près du quart de ses effectifs. Fin septembre, son principal concurrent, le groupe danois Vestas, l’avait précédé avec un plan social de 500 postes, soit environ 20 % de ses salariés en Allemagne.

Rappelons que l'Allemagne, grâce ou malgré ses éoliennes, va ouvrir une nouvelle centrale à charbon en 2020 (voir ci-dessous). C'est la conséquence directe d'une politique énergétique désastreuse (la fameuse "Energiewende"), qui fait aujourd'hui de l'Allemagne le pays le plus pollueur d'Europe. En prime les consommateurs y payent l'électricité 2 fois plus cher qu'en France !

tête de mort04/11/2019       Eoliennes : 300 vaches mortes
               en Loire-Atlantique

Suite à la mort de plus de 300 vaches en Loire-Atlantique à proximité d'un parc éolien, deux avocats portent plainte

Depuis plusieurs années les vaches de plusieurs élevages de Loire Atlantique sont gravement perturbées, refusent de se nourrir et, pour certaines, finissent par mourrir. Face au refus obstiné du promoteur éolien de faire le seul test qui permettrait de savoir avec certitude  si le fonctionnement des éoliennes et des lignes électriques qui les  desservent sont ou non la cause, les éleveurs ont mandatés 2 avocats pour porter plainte.

Danger éoliennes04/11/2019   Le nucléaire provoque-t-il moins
           de morts que le solaire ou l’éolien ?

A la suite d'une tribune publiée par le journal le Point dans laquelle Yves Bréchet affirmait que le nucléaire provoque moins de morts que le solaire ou l'éolien, le site Clubic a voulu vérifier.

Résultat : pour la même production électrique, le nucléaire tue 2 500 fois moins que le charbon, 900 fois moins que le pétrole, 600 fois moins que la biomasse, 100 fois moins que le gaz naturel,
35 fois moins que l'hydraulique, 11 fois moins que le solaire posé sur toit et 3,75 fois moins que l'éolien.

Allemagne : centrale à charbon04/11/2019    Allemagne : mise en service d'une
            centrale à charbon en 2020

Soi-disant championne de la transition énergétique, l'Allemagne va ouvrir une toute nouvelle centrale à charbon dans quelques mois !

Alors qu'elle a massivement investi dans l'éolien et que les énergies dites renouvelables couvrent maintenant 40% de la production, l'Allemagne va mettre en service l'année prochaine une très grosse centrale au charbon (1100 MW). Bien que le producteur Uniper affirme que cette centrale moderne sera moins polluante que les anciennes centrales à charbon ou à lignite, rappelons que ces centrales sont de très loin les plus polluantes : non seulement elles rejettent des quantités gigantesques de CO2, mais elles émettent aussi quantité de substances toxiques dont des microparticules. Rien qu'en Allemagne elles tuent 2500 personnes par an.

La raison de ce paradoxe est simple : les énergies dites renouvelables, en particulier l'éolien, sont en réalité surtout intermittentes. Ayant choisi pour des raisons politicienne de sortir du nucléaire, l'Allemagne n'a d'autre choix que de rester massivement dépendante des énergeies fossiles (presque 60 % de sa production)

Souvent présentée par les défenseurs de l'éolien comme un modèle, l'Allemagne est en réalité le plus gros émetteur de CO2 et d'Europe !

assemblée nationale15/06/2019   Commission d'enquête parlementaire
           sur les conséquences de la transition
           énergétique
                                

Elle porte 
« sur l’impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, sur la transparence des financements et sur l’acceptabilité sociale des politiques de transition énergétiques ».

Proposée par le député LR Julien Aubert en décembre dernier, la commission a commencé ses travaux début mars. Les séances sont pour la plupart publique et peuvent être visionnées sur le site de l'Assemblée nationale. Parmi le très nombreuses personnalités auditionnées par la commission, signalons particulièrement : Jean Marc Jancovici qui est certainement le meilleur spécialiste français des questions d'énergie, d'émission de CO2 et de réchauffement climatique et Jean Pierre Riou chroniqueur indépendant bien connu dans le monde de l'éolien.

cimetière d'éoliennes21/02/2019     Ecologiques les éoliennes ???
          
                    Présentées comme écologiques par les promoteurs,
                    les éoliennes posent en réalité de redoutables
                    problèmes de démantèlement



Selon un article récent de l'Usine Nouvelle, publication pourtant proche des industriels et  généralement favorable à l'éolien, les éoliennes commencent à poser de sévères problèmes de recyclage. Une éolienne terrestre c'est en moyenne :
  • 800 tonnes de béton, 
  • 400 tonnes d’acier,
  • 25 tonnes de composites,
  • 7 tonnes de terres rares.
Si l'acier est relativement facile à recycler, il est probable que le béton restera dans le sol pour des siècles, alors qu'on ne cesse de dire qu'il faut cesser d'artificialiser les sols !...
Mais ce sont surtout les pales en matériaux composites complexes qui posent de redoutables porblèmes de recyclage, aujourd'hui non résolus ; si bien que la plupart des pales usagées sont purement et simplement enterrées !
Quant aux terres rares, on sait que leur exploitation, exclusivement en Chine, est dramatiquement polluante.

21/02/2019       Une excellente nouvelle pour
                         les habitants de Cravant
                   
     Nouvel échec pour le promoteur Cravant Energie !


La Cour Administrative d'Appel de Nantes vient de débouter le promoteur  Cravant Energie et de confirmer la décision du Tribunal Administratif d'Orléans.

Rappelons que le promoteur s'acharne depuis 2005 pour tenter d'imposer un
projet de 6 éoliennes rejeté par la population et présentant des menaces pour la sécurité nationale.
Malgré le rejet des 2 premières demandes de permis de construire, le promoteur n'a pas hésité à  déposer une troisième demande qui a été rejetée par le Préfet
du Loiret en mars 2016 ; décision confirmée par le Tribunal Administratif d'Orléans en janvier 2018.

15/02/2019    Faut-il continuer à développer
            l'éolien en France ?
                   
Un résultat sans appel : 69 % NON !!!



balance09/02/2019       Les décrets pro-éoliens
               attaqués en justice
                   
Vent de Colère et 4 autres associations nationales (*) ont
déposé fin janvier deux recours contre les décrets du gouvernement, dits "décrets Lecornu", qui aménagent le code de l'environnement au profit des promoteurs éoliens.

(*) FED, Sites et Monuments, Vieilles Maisons Françaises et Patrimoine et Environnement

gilets jaunes éoliennesRappelons que ces décrets, véritables déni de justice et de démocratie, avaient provoqué de nombreuses et très vives réactions de la part des associations de défense de l'environnement et de lutte contre la prolifération des parcs éoliens, ce qui n'a pas empêché le nouveau ministre de Rugy de les publier le 1er décembre 2018, jour de l'une des plus intenses manifestations des gilets jaunes, essentiellement motivée (à l'époque) par les taxes écologiques sur les carburants !
 
Xavier Bertrand Non aux éoliennes03/07/2018    Le président de la Région Hauts
              de France souhaite "stopper"
                l’implantation d'éoliennes

"On est la première région qui produit de l'énergie éolienne:
moi c'est le genre de podium dont je me passerai bien."



Xavier Bertrand a lancé un observatoire de l'éolien, ce vendredi 29/06/2018.
Le président de la région des Hauts-de-France, veut stopper l'expansion de l'éolien. Il estime
cette énergie trop coûteuse, peu créatrice d'emploi. Elle "défigure totalement les
paysages" de la région.

 
20/04/2018   Sévère critique de la Cour de Comptes sur
           la politique de soutien aux énergies
           renouvelables


«... incohérente, inefficace et extrêmement coûteuse ...»

Dans un rapport publié mercredi 18 avril, les hauts magistrats fustigent une politique qui reste "incohérente, inefficace et extrêmement coûteuse".

121 milliards d’euros :  c'est le montant du soutien public auquel s’est engagé l’Etat par les contrats signés avant 2017 au bénéfice des producteurs d’électricité d’origine éolienne et photovoltaïque (plus un chouïa de biométhane). Le coût total pour les français est en fait bien supérieur, car ce montant n'inclut aucun coût indirect : la réalité est sans doute plus proche du double...

Et cela pratiquement sans effet utile dans la lutte contre le réchauffement climatique : «Ainsi, compte tenu de son profil énergétique peu carboné, si la France avait voulu faire de sa politique en faveur des EnR un levier de lutte contre le réchauffement climatique, elle aurait dû concentrer prioritairement ses efforts sur le secteur des EnR thermiques qui se substituent principalement à des énergies fossiles émissives de CO2.»
 
crash éolienne à Pithivers06/11/2018    Effondrement d'une éolienne
            au nord de Pithiviers
               Par chance l'accident n'a pas fait de victime. Mais
                   imaginez le drame si un agriculteur ou un promeneur
                   était passé à proximité !

Dans la nuit de lundi à mardi 5 et 6 novembre 2018, une éolienne de 90 mètres de haut, pales non comprises, soit 50 tonnes d'acier, s'est effondrée entre Guigneville et Charmont-en-Beauce, au nord de Pithiviers.
Le vent n'était pas particulièrement fort ; la météorologie n'est donc pas en cause.
Le parc est exploité par la société EDP Renewables, filiale du géant espagnol EDP RENOVÁVEIS, S.A.
Su son site web on peut lire : " Tous nos parcs sont certifiés ISO 14001 pour l’environnement et OHSAS 18001 pour la sécurité. Le respect de l’environnement, qu’il soit naturel ou humain, est au coeur de nos priorités ". Nous voici rassurés !!!

 
21/02/2019              Principales menaces
                                                          dans le périmètre de l'association Tempête en Beauce
  

 Beauce la Romaine :

A Villermain, le projet de la société Quadran est écarté, du moins pour le moment.
Malgré le soutien du conseil municipal en 2016 (avis favorable par 4 voix contre 4), le préfet du Loir et Cher a 
rejeté la demande d'autorisation unique le 12/06/2017.

Rappelons que le projet aurait comporté 4 machines de 145 mètres de haut à 7 km de Talcy
Début 2018, la société Quadran revient avec un nouveau projet, mais cette fois-ci il s'agit d'une centrale solaire située sur la Zone d’Activités « Les Tournesols », sur une superficie d’environ 4 hectares.

panneau centrale photovoltaique beauce la romaineLe 02/10/2018 le Préfet du Loir et Cher a signé le permis de construire de la centrale solaire. Le permis est assorti de nombreuses prescriptions relatives à la protection de l'environnement.

Bien qu'elles soient elles aussi intermittentes, et donc très mal adaptée à la production d'électricité, les centrales photovoltaïques ont néanmoins une production beaucoup plus régulière et prévisible que les éoliennes. De plus et surtout, elles présentent peu d'inconvénients tant sur le plan écologique que pour la tranquilité et la qualité de vie des habitants, à condition bien sûr qu'elles ne conduisent ni à déboiser, ni à utiliser des terres agricoles. Enfin leur prix diminue rapidement, du fait de leur technologie (le silicium) qui bénéficie des progrès rapides et constants de l'industrie électronique, alors que le prix des éoliennes, lourdes constructions électromécaniques faites de béton, de ferraille et de matériaux rares, ne peut qu'augmenter.
cliquer sur l'image
pour aggrandir   
Cravant :

Le projet de 6 éoliennes datant de 2005 (d'ailleurs à l'origine de notre association) vient de rebondir, la société Cravant Energie ayant fait un nouveau recours devant le TA d'Orléans. Fort heureusement pour les habitants de Cravant et de ses environs, le TA a rejeté le recours et confirmé les arrêtés de refus signés le 18/03/2016 par le Préfet du Loiret. Cette décision est confirmée par la CAA de Nantes en février 2019.
Beauce ligérienne :

En juin 2017 le Conseil Municipal de la Chapelle Saint Martin a donné son accord pour un nouveau projet à l'Eperon de Roquezon, à proximité de la chapelle du Villiers et visible de Talcy. C'est d'autant plus incompréhensible et choquant que l'Eperon de Roquezon (répertorié par le Conservatoire d'espaces naturels de Loir-et-Cher) et la chapelle du Villiers (inscrite aux monuments historiques de l'ensemble de la chapelle en 2010) sont les 2 principales fiertés de la commune, que la municipalité s'est attachée à protéger et mettre en valeur? C'est la politique de Gribouille !
Oucques la Nouvelle :

Après des péripéties rocambolesques le conseil municipal a donné son accord pour un projet partagé entre 2 industriels : JP Energie Environnement, filiale du groupe financier Naas, spécialiste de l'optimisation fiscale et Énergie-Team.
 
04/10/2018   Les éoliennes réchauffent l'atmosphère !!!
           Deux chercheurs d'Harvard ont calculé qu'alimenter l'ensemble des
                    Etats-Unis en électricité d'origine éolienne conduirait à réchauffer la
                    température au sol de 0,54 degré sur une partie du pays.


 
 
nicolas hulot
 29/08/2018   Départ de Nicolas Hulot : 
                          l'occasion de mettre à plat la
            politique 
énergétique de la France.




Alors que le départ de Nicolas Hulot met l'écologie à la une de l'actualité, il est urgent pour le gouvernement de faire le tri entre les vrais problèmes et ce qui relève du dogme ou du fantasme.
En d'autres termes :
passer d'une écologie dogmatique à une écologie rationnelle et responsable.

La quasi totalité des scientifiques sont aujourd'hui d'accord pour considérer que le problème majeur que nous devons affronter en matière d'environnement est le réchauffement climatique. Dans ces conditions il est plus qu'urgent de revoir notre politique énergétique et de la bâtir en fonction du seul objectif de réduction des émissions de C02.

Les interventions de Jean Marc Jancovici dans l'émission
  l'info du vrai, animée par Yves Calvi le 21 juin dernier sur Canal+, tombent particulièrement à point pour rappeler que les éoliennes ne servent strictement à rien en France et qu'il est urgent d'arrêter le gaspillage.
 
nuisances sonores des éoliennes16/07/2018   Nuisances sonores des éoliennes :                  un témoignage accablant !

Si certains doutent encore de la nuisance sonore des éoliennes,
l'écoute de cet enregsitrement devrait les convaincre
qu'il s'agit bien d'un véritable fléau.


Un témoignage en son et image de la réalité quotidienne des riverains face à l'implantation d'éoliennes à 500 mètres de leur lieu d'habitation et souvent de travail. L'action se situe dans une commune du nord de la Haute Vienne , Lussac les églises.


Liens utiles Actualité Documentation
Sites officiels
Associations anti-éoliennes
Autres sites
  • Mobilisation générale contre le décrert Lecornu : Véritable déni de justice et de démocratie, ce projet a provoqué de nombreuses et très vives réactions de la part des associations de défense de l'environnement et de lutte contre la prolifération des parcs éoliens.
  • Assemblée générale : Le 24 Mars 2018 à 10h00, les membres de l'association TEMPETE EN BEAUCE se sont réunis à la salle communale de Talcy en Assemblée Générale Ordinaire. 
  • Noirmoutier : le scandale absolu.
    On aurait pu espérer que la folie des pro-éoliens ait quelques limites... Hélas non : l'appât de l'argent, la course à l'enrichissement sont sans limite.
    Même les beaux sites de France sont victimes des investisseurs et des élus qui les soutiennent .

  • A l'occasion du "One Planet Summit", le président de la FED a accordé  un très intéressant entretien au journal Valeurs actuelles. Jean Louis Butré y explique pourquoi les énergies dites renouvelables sont en train de ruiner EdF.

  • Aidons les habitants de Toureilles et Bouriège (Aude) et les associations qui les soutiennent à arrêter le saccage environnemental d’un des plus beaux sites de la France en signant la pétition

  • La presse nationale se fait de plus en plus souvent l'écho de l'aberration de l'énergie éolienne, mais aussi des scandales qui accompagnent sa mise en oeuvre sur le terrain (03/09/2017) :
  • Le bruit des éoliennes peut annuler une vente (27/07/2017) :
    Dans son arrêt du 29/06/2017 la Cour de Cassation a décidé que le bruit de nouvelles éoliennes peut justifier l’annulation de l’achat d’une maison si l’acquéreur la réclame.

    La Cour précise qu'à supposer que l'acquéreur ait été avisé du projet d'installation d'éoliennes, il ne pouvait pas, antérieurement à leur construction, anticiper l'existence du bruit continu audible à l'intérieur de la maison.
    Cette décision de la  Cour de Cassation confirme de manière incontestable que la présence d'un projet éolien dévalorise gravement les biens immobiliers.
  • Noirmoutier : encore un joyau de la France sacagé. Rien ne les arrêtera ! (18/04/2017)
    C'est aujourd'hui au tour de l'île de Noirmoutier d'être saccagée pour des décennies par le projet d'implantation d'éoliennes industrielles de  216 m de haut. En mer aussi, elles sont inutiles, nuisibles, odieuses. Gabegie financière, mépris des habitants, des touristes, des pêcheurs. Tout cela pour enrichir les actionnaires de quelques industriels étrangers (voir ci-dessous) ! Même l'argument de création d'emplois qu'on  nous serinait au lancement de ces projets off-shore  ne tient plus : Areva a vendu à vil prix son activité éolienne offshore à deux industriels espagnol et allemand; quant aux activités énergie d'Alstom, elles ont été vendue à l'américain General Electric.
  • Vestas: nouvelle année brillante en 2016, forte hausse du dividende !
    Si vous en doutiez encore, ce communiqué triomphant du constructeur danois Vestas confirme que l'éolien consiste à enrichir les constructeurs étrangers et leurs actionnaires au détriment des citoyens français qui les financent à travers l'impôt et l'augmentation des tarifs de l'électricité. Combien de temps ce scandale durera-t-il encore ?
  • En période de grand froid les éoliennes confirment leur inutilité.
  • Beauce Ligérienne : le projet de 11 éoliennes aux Monts Bouillons définitivement enterré.
  • En Allemagne aussi le scandale éolien est dénoncé !
  • Beauce ligérienne : un magnifique cadeau de Noël 2015 : le 22/12/2015 la Cour Administrative d'Appel de Nantes a rejeté le recours de la société VSB Energies Nouvelles (filiale du groupe allemand WSB Neue Energien), confirmant la décision du Préfet de Région et la décision du Tribunal Administratif d'Orléans. 
  • Elections régionales (décembre 2015) : Afin de mieux connaître les positions de chaque candidat, le président de Tempête en Beauce leur a écrit
    début novembre. 
  • A propos de la cop21 et du rechauffement climatique.  Alors que les media et le monde politique nous submergent d'un discours trahissant une inquiétante absence de réflexion critique, quelques intellectuels et scientifiques osent remettre en question ce qui tend à devenir une véritable idéologie.
  • Le mix electrique 100% enr de l'ademe : mensonge ou intox ? Sylvestre Huet, journaliste à Libération, publie une analyse sans complaisance du récent rapport de l'ADEME. 
  • Le Figaro Magazine du 4-5/9/2015 publie un long article sur le scandale des éoliennes et en fait sa couverture. Cet excellent article très bien documenté révèle au grand public la vérité, hélas encore trop méconnue, sur la production électrique éolienne : défiguration des paysages, dépréciation immobilières, corruption, dégâts sanitaires ...
  • Allemagne : la facture tres salée de l'électricité verte : 28 milliards d'euros, soit 270 euros par famille, c'est le coût de la transition énergétique en Allemagne. (31/08/2015)
  • Climat : pourquoi le charbon est pointe du doigt ? Les énergéticiens allemands RWE et E.ON 1er et 3ème plus gros pollueur d'Europe !
  • Loi pour la transition énergétique pour une croissance verte (27/07/2015) : Entre le Sénat, soucieux de protégé les habitants, et les industriels, soucieux de développer leurs profits, l'Assemblée nationale a choisi ! 
  • Nouvel épisode dans l'incroyable feuilleton du tarif de rachat de l'électricité éolienne : Séglène Royal, ministre de l'Énergie et de l'Écologie, a annoncé jeudi 16/07/2015 une augmentation de 2,5% du tarif réglementé de l'électricité. Rien ne prouve cependant que cela mette un terme à cet incroyable cafouillage qui dure depuis avril 2014.
  • Le scandale des éoliennes enfin dénoncé ? En France, mais aussi à l'étranger, la presse commence -enfin- à lever un petit coin de voile sur le scandale des éoliennes :

  • Après une première victoire au Conseil d'Etat notre fédération Vent de Colère a déposé le 2 septembre 2014 un nouveau recours associée à la Fédération Environnement Durable et à l'association Contribuables Associés
  • 14 000 éoliennes abandonnées rouillent et souillent les paysages américains dans de gigantesques cimetières industriels, qui sont aussi les cimetières des illusions perdues  
  • Le Point publie un article du Docteur Chevallier dénonçant les risques pour la santé des populations voisines des parcs éoliens.
  • EdF perd beaucoup d'argent avec ses éoliennes et tente de cacher les pertes
  • C'est bien connu : quand il y a beaucoup d'argent facile à gagner, le crime organisé est alléché. A voir la mafia calabraise investir massivement dans les parcs éoliens on peut se demander s'il n'y a pas trop d'argent facile dans le business éolien?
  • Le maire d'une petite commune du Pas de Calais gagne 108 000 € par an pour 10 éoliennes installées sur ses terres !
  • Cherchez l'erreur : l'Allemagne premier responsable du réchauffement climatique en Europe
  • Multiplication des décisions de justice contraires à la prolifération des éoliennes
  • Deux articles très intéressants publiés sur le blog du journal Libération permettent de se faire une idée précise et objective de la situation de l'énergie en France et dans le monde.
    Ils montrent aussi que l'énergie éolienne est une véritable tromperie dont les conséquences économiques sont désastreuses
  • Après le Royaume Uni et l'Espagne, l'Allemagne met un terme au développement des éoliennes
  • Le véritable massacre de la cathédrale de Coutances dans la Manche montre bien que rien n'arrête la cupidité et la rapacité des promoteurs de l'énergie éolienne !  On reste confondu de constater que des élus cautionnent ces projets dévastateurs...
  • Loi sur la tansition énergétique (18/06/2014)
  • Passage de témoin à Tempête en Beauce. Après 5 années à la tête de l'association, Marie Christine Henriet passe la main à Michel Davancens
  • "la profession devra démontrer qu'après des années de subventions, la filière éolienne peut devenir économiquement rentable."
  • Une importante victoire : dans le Pas de Calais la justice ordonne le démontage de 10 éoliennes.
  • Avis d'enqête publique pour le projet de PLU de la commune d'Ouzouer le Marché.
  • Ambiance morose au colloque annuel de l'association France
    Energie Eolienne
  • Réglementation sur les nuisances sonores des éoliennes
  • La justice risque d'annuler le tarif de l'éolien : suite aux conclusions l'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne, le Conseil d'Etat pourrait être conduit à annuler le tarif de rachat de l'électricité éolienne.
  • banderole tempête en beauceLa banderole de Tempête en Beauce visible en permanence dans le village de Villesiclaire sur la D925 entre Chantôme et Cravant (cliquez sur l'image pour agrandir)

  • La loi Brottes adoptée. Malgré le revers cinglant essuyé par le gouvernement suite à l'invalidation d'une partie de la loi par le Conseil Constitutionnel,cette loi aura  un effet désastreux en facilitant la prolifération des machines éoliennes, pour le seul bénéfice des industriels étrangers (allemands le plus souvent) et de quelques propriétaires terriens.
  • Assemblée générale de Tempête en Beauce : l'association tempête en Beauce a tenu son assemblée générale samedi 20 avril 2013 à la mairie de Talcy. Un point détaillé a été fait sur la situation en Beauce oratorienne et en Beauce ligérienne. Bien que la situation soit très différente dans ces 2 territoires, le mot d'ordre est de ne pas baisser la garde, de maintenir une grande vigilance et de poursuivre l'action, prioritairement en Beauce oratorienne dans l'immédiat.
La procédure
Pour vous aider à vous retrouver dans le maquis des préocédures administratives
 Documents de référence
 
documents officiels   autres documents

Tempête en Beauce      Documents En savoir plus
Revue de presse
Chaque zone comporte sa propre revue de presse
Mentions légales
Qui sommes-nous ? Contact