La Beauce oratorienne

Problématiqueéolienne binas 41

Le mal est fait : un premier parc de 5 éoliennes existe. L'objectif aujourd'hui est d'éviter le développement de ce parc et d'empêcher la prolifération des éoliennes et l'encerclement des villages.

A l'origine les habitants ont voulu être en phase avec les orientations gouvernementales et ont accepté le projet de 5 éoliennes dans un esprit conciliant.

Aujourd'hui ils constatent ave
c stupeur et colère que ni les industriels ni les élus (ce qui est plus grave encore) n'ont la volonté de respecter les riverains et procèdent au coup par coup en revenant périodiquement à la charge avec de nouvelles demandes de permis de construire : augmentation du nombre de machines, augmentation de leur hauteur (jusqu'à plus de 139 m).

tempete en beauce - encerclement beauce oratorienneForce est de constater que là où 5 éoliennes sont installées,
bientôt il y en aura 30 ou plus.

  cliquer sur les images 
       pour agrandir       

Dans ces conditions, un refus total et systématique des éoliennes s'impose.


Haut de page            Retour à l'accueil 


 Actualité, Actions en cours
  • Tempête en Beauce diffuse son tract N°16 "Petite Beauce : coup de frein aux éoliennes". Signalons que Tempête en Beauce est la première -et jusque là seule- à informer les habitants de la Communauté de Communes de Beauce Ligérienne du refus par le préfet de Région des permis de construire déposés dans les mairies de Villexanton et de la Chapelle Saint Martin pour un parc de 11 éoliennes.
   Retour à l'accueil          Haut de page    

 Point de la situation
  • A ce jour 5 éoliennes de 122 m ont été installées à Binas
  • Une demande de  permis de construire modificatif a été déposée par la société exploitante visant à augmenter le nombre de machines et à porter leur hauteur à plus de 139 m !!!

    La demande de permis initiale portait sur l'implantation de 12 éoliennes de 139,30 m. Trois permis étaient demandés, dont un sur la commune de Binas pour la B10. Monsieur le préfet Poussel a demandé une révision du permis et l'a accordé pour
    seulement 5 éoliennes, sur la commune d'Ouzouer le Marché, avec une hauteur de 122 m. De facto cela rejetait le PC pour l'éolienne B10 sur la commune de BINAS.

    Suite au changement de préfet, le promoteur a demandé le retour à la hauteur initiale et le rajout de l'éolienne B10 sur la commune de Binas. INTERVENT a profité des 3 changements de préfet pour revenir à  la charge et tenter de parvenir à ses fins. 

    Le maire de Binas
    héberge une éolienne sur ses propres terres, à 800 m de son domicile, mais ne comprend pas le désaccord et le désaroi de ses administrés qui vont les subir à moins de 700 m de leurs habitations.

  • Notre inquiétude est que la CCBO projette le rapprochement de Charsonville (Loiret), où 10 machines étaitent aussi prévues, ainsi que d'Epieds en Beauce (Loiret), où 14 éoliennes sont déjà installées dont 3 de 139,30 -bien visibles de nos jardins-. L'année 2011 verra la suite donnée à ces propositions de rapprochement annoncés dans la presse à l'occasion de la cérémonie de voeux d'Ouzouer le Marché

    Il n'y a plus de doute possible sur la volonté des industriels et des élus de faire de la CCBO une zone sacrifiée de Beauce pour recevoir ces engins industriels. Si la totalité des projets voyaient le jour ce serait une soixantaine de machines qui encercleraient les habitants de la CCBO, soit 1 machine pour 77 habitants ! Probablement le record de densité en France ...

    Le Maire d'Ouzouer le Marché favorise l'implantation des machines sur les terres de la commune qu'il administre, mais au plus loin du bourg et de ses électeurs, au détriment des administrés de la commune voisine de Binas qui supporteront tous les inconvénients. Bien que natif de Chantôme, le président de la CCBO n'hésite pas à saccager les paysages de son village natal.

    En date du 14 février 2011, le conseil de la CCBO a voté en faveur d’une ZDE dont le périmètre se situerait pour le 1er secteur sur la commune de Binas et pour le 2ème secteur sur les communes de Binas et Ouzouer le Marché.

  • Suite à l'avis défavorable du ministère de la défense, zone aérienne de défense Nord, en date du 22/11/2010, l'augmentation de la hauteur des mâts à 139,30 a été refusée. En revanche la 6ème éolienne a bien été accordée. La hauteur des 6 éoliennes reste donc à la hauteur de 122 m.
           voir la hauteur des éoliennes comparées à nos plus grands édifices
  • Samedi 15 janvier 2011, lors de la présentation des voeux à Binas, remise d'une lettre s'opposant aux projets de ZDE en Beauce oratorienne :
    • au maire de Binas 
    • au maire d'Ouzouer le Marché, président de la CCBO                                lire la lettre   
    • aux journalistes de la Nouvelle République et de la République du Centre                            
  • Samedi 9 février Tempête en Beauce a saisi l'occasion de l'inauguration de la nouvelle boulangerie de Binas pour interpeller le Ministre de la Ville, Maurice Leroy, président du conseil général du Loir et Cher. Celui-ci a accepté d'échanger avec la trentaine de membre de l'association présents avec beaucoup d'attention et dans un climat très cordial.
  • 21 février 2011 : le président de la CCBO confirme par lettre le nombre d'éoliennes.
  • 19 mars 2011 : Marie Christine Herniet, présidente de Tempête en Beauce a pris la parole lors d'une réunion publique de Bernard Dutray

  • 20 février 2012 : le projet de schéma régional éolien est publié par la préfecture de région et par le conseil régional. Il est soumis à consultation publique jusqu'au 20 mars. La Beauce ligérienne ne figure pas parmi les zônes favorables. Pour autant rien n’est acquis car il ne s'agit à ce stade que d'un projet que les pro-éoliens et les industriels vont très vraisemblablement contester. Il est donc très important que le plus grand nombre possible de personnes répondent à cette consultation. 
  • 28 juillet 2012 le SRCAE du Centre avec son annexe SRE (Schéma Régional Eolien) est publié par le Préfet de la Région Centre et approuvé par le Conseil Régional. Il sera définitif à l'expiration du délai de recours le 28/08/2012
  • Création d'une carrière à Binas sur les terres du Maire et du Conseiller Général du Canton d’Ouzouer le Marché : il n'y a pas que les éoliennes pour  menacer la tranquilité et la qualité de vie des habitants de Beauce oratorienne ! 


Flash
 Revue de presse

 Autres documents