Toute le presse a repris l'annonce de ce projet magnifique, à la hauteur des grandes ambitions du pays ! Elle claironne : nous allons installer pour 10 milliards d'euros des champs d'éoliennes off shore d'une puissance de deux centrales nucléaires type EPR, et nous allons créer 10.000 emplois ! Vive la France !

Personne n'a relevé que pour 10 milliards d'euros on a deux EPR, certes, mais qui "tournent" avec une disponibilité de 80% dans les plus mauvais cas, alors que cette disponibilité, en raison de la volonté erratique du seigneur Éole, n'est que de 20% [pour les éoliennes]. Le calcul est vite fait, on est en train de gaspiller 7,5 milliards d'euros ! Combien de dizaines de milliers d'emplois "intelligents et créateurs de richesses" pourraient être créés avec un tel montant que l'abonné d'EDF, évidemment, paiera sans s'en douter et donc sans qu'il y ait le moindre murmure de la part de mon ami Proglio, dont on ne peut douter ni de l'intelligence ni du sens du concret !

Par ailleurs, combien de milliers de tonnes de CO2 seront rejetées par les centrales thermiques prenant la relève des 80% d'absence de vent ? 

Notre pays, celui de Descartes, est-il  encore d'une immense richesse, ou est-il devenu fou ? A vous de choisir !

Henri C.
Ancien haut fonctionnaire, Henri C. est l'un des meilleurs spécialistes français de l'énergie.