Qui sommes-nous ?

  Cravant : origine et première victoire

En octobre 2003, le maire de Cravant donnait au promoteur Valorem son accord pour une étude de faisabilité d'un parc éolien industriel. Début juin 2005 (près de 20 mois plus tard), les habitants de Cravant découvraient avec stupeur qu'un dépôt de permis de construire était imminent; quant aux habitants de Josnes et de Lorges, ils  découvraient, abasourdis, que les éoliennes se situeraient à leurs portes.

Et cependant pas une ligne sur le sujet dans les bulletins municipaux !

Face à ce silence inacceptable dans une démocratie, mais qui cachait peut-être la gêne des élus quant aux arguments exclusivement financiers qui motivent les projets éoliens, Claude Mormiche, accompagné de quelques citoyens des communes concernées, décide alors de créer l'association Tempête en Beauce, avec pour premier objectif d'informer les habitants, puis de lutter contre ces projets monstrueux.

La forte mobilisation et la détermination de ces pionniers de l'association ont été couronnées de succès : le préfet a en effet refusé le permis de construire. Ce succès a été confirmé en janvier 2011 par le Tribunal Administratif d'Orléans qui a rejeté la requête de la société Cravant Energies et confirmé la décision du préfet.


 
Extension à la Beauce oratorienne, puis à la Beauce ligérienne

Ultérieurement l'association a  étendu son action à 2 nouvelles zones : la Beauce oratorienne, autour de Binas, d'abord, puis la Beauce ligérienne au nord de Mer.

En Beauce oratorienne l'association n'a malheureusement pas pu agir lors de la première implantation
de 5 éoliennes industrielles géantes en 2005/2006, sur des terrains appartenant au maire de Binas, tant celle-ci a été dissimulée par les promoteurs et par les élus locaux.

C'est à l'occasion du second projet, portant sur l'extension du champ éolien en 2008, et alors que le danger était moindre sur Cravant, que Marie Christine Henriet s'est engagée pleinement dans le combat en devenant présidente de l'association.
L'objectif aujourd'hui est d'éviter le développement de ce parc et d'empêcher l'encerclement total des villages par la prolifération des éoliennes.

En Beauce ligérienne rien n'est encore fait;
le problème est pris à temps. L'association met toutes ses forces dans le combat et tente de mobiliser l'ensemble des habitants pour empêcher le projet de se réaliser. C'est encore tout à fait possible!

Si vous ne voulez pas voir
nos paysages saccagés par des dizaines de machines monstrueuses,
notre tranquillité perdue à jamais,
notre faune mutilée,
nos habitations dévalorisées,
nos gîtes ruraux désertés par les touristes,
notre santé attaquée par le bruit lancinant et insidieux,
rejoignez l'association Tempête en Beauce qui vous informe et se bat pour vous, mais qui a besoin de vous et de votre soutien (cotisation annuelle 15 €).

  Tempête en Beauce aujourd'hui

Tempête en Beauce a pour unique objectif d'empêcher la prolifération des éoliennes en Beauce. Elle est indépendante et apolitique.

Tempête en Beauce est affiliée à la fédération nationale Vent de colère.

L'association est actuellement présidée par Michel Davancens




Retour accueil             Haut de  page
      







logo tempete en beauce


logo vent de colère