Savoir garder son sang froid


M. Joël Moreaux, maire de la Chapelle-Saint-Martin, a largement diffusé un courriel, reçu par deux membres de l’association, dans lequel il juxtapose deux informations qui n'ont aucun lien entre elles : d'une part la diffusion du tract N°13 de Tempête en Beauce, qu'il reconnaît ne pas avoir lu, et d'autre part l'empoisonnement criminel du chien d’un conseiller municipal.

Nous condamnons avec vigueur l'acte barbare dont le chien a été victime -sous réserve qu'il ne s'agisse pas d'un empoisonnement accidentel, hélas fréquent à la campagne- et nous exprimons notre compassion à son propriétaire

Cependant, nous dénonçons avec la plus grande fermeté la tentative de discréditer notre association par un amalgame scandaleux. En suggérant qu’il existe un lien entre notre tract et le supposé geste criminel, le maire laisse entendre que nous pourrions être mêlés à cet acte odieux. Son propos relève clairement de la diffamation.

Le maire n'a-t-il donc que des accusations fausses pour répondre aux vraies questions que nous lui posons concernant les projets d'éoliennes en Beauce ligérienne ?
 



Retour accueil